Départements & Régions Cyclables

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Le département de l’Aisne mise sur le vélo

Le département de l’Aisne mise sur le vélo

Le 16 mars l’Aisne tenait son comité de pilotage des véloroutes et voies vertes pour présenter l’état d’avancement de son schéma départemental et échanger sur les perspectives. L’occasion de balayer sa stratégie vélo, ses aménagements, ses projets de valorisation touristique de La Scandibérique / EuroVelo 3 et les engagements du Département sur le vélo. Pour en savoir plus, les Départements & Régions Cyclables (DRC) ont interrogé Bernadette Vannobel, conseillère départementale de l’Aisne.

Bernadette Vannobel
  • DRC : À quand remonte le déclic vélo sur le territoire du département de l’Aisne ?

Bernadette Vannobel : Fort de ses nombreux clubs cyclotouristiques et VTT, le département de l’Aisne a toujours été une terre de vélo. Plus de 1 000 km de parcours cyclo et VTT (40 circuits) sillonnent notre territoire. La première voie verte réalisée par le Département date de 2008. Il s’agit de la voie verte de l’Ailette qui s’intègre dans la véloroute nationale V30. L’adoption du schéma départemental des véloroutes et voies vertes remonte à 2011.

  • Quels sont les grands axes de la politique cyclable de l’Aisne ?

Notre politique cyclable s’articule notamment autour de la réalisation des infrastructures du schéma départemental : 330 km, dont 235 km sont en site propre. Il concerne un total de 4 itinéraires, à savoir les véloroutes nationales V30 et V52, La Scandibérique / l’EuroVelo 3 et un itinéraire d’intérêt départemental. 115 des 235 km en site propre de notre schéma départemental ont déjà été aménagés. Un comité de pilotage des véloroutes et voies vertes réunissant les élus du Département, les associations départementales et les services de l’Etat est organisé tous les 2 ans.

  • Quelles sont les réalisations menées à bien ces dernières années ?

La priorité est actuellement mise sur la finalisation des aménagements relatifs à l’EuroVelo 3, un axe stratégique pour le département de l’Aisne, qui favorise la connexion avec les territoires du Nord de l’Europe et le bassin parisien. L’EuroVelo 3 s’étend sur 110 km dans l’Aisne dont 83% sont prévus en site propre. 74% de l’itinéraire est aménagé. Cette année, le Département lance les travaux du dernier tronçon à aménager entre Guise et Ribemont. Suscitant une attente locale forte, la voie verte de l’Ailette a également fait l’objet de nombreux investissements ces dernières années. Elle enregistre plus de 90 000 passages chaque année et représente le point central entre le Chemin des Dames et la liaison vers la Somme.

  • Quel budget le Département consacre-t-il à la mise en œuvre de sa politique cyclable ?

Entre 2010 et 2014, le Département a consacré une enveloppe de 10 millions d’euros à la réalisation des aménagements de son schéma vélo. Ces investissements ont été accompagnés par des fonds régionaux (50%), des fonds de l’État et de l’Europe (20%). Un nouveau programme pluriannuel d’investissement, voté en 2015, permet de mobiliser près de 900 000€ par an pour la réalisation des aménagements, des travaux de sécurisation et de valorisation touristique. A cela s’ajoute une enveloppe annuelle de 200 000€ dédiée au fonctionnement des véloroutes (entretien, réfections, etc.).

  • Quels sont les projets à court ou moyen terme ?

Le premier chantier concerne la finalisation des aménagements de La Scandibérique / EuroVelo 3 sur notre territoire. Validée par le comité de pilotage des véloroutes et voies vertes du 16 mars, la mise en tourisme de l’EuroVelo 3 dans l’Aisne entrera en phase opérationnelle avec la construction des panneaux de la signalétique touristique cette année et leur installation l’année prochaine. La mise en tourisme passe aussi par le déploiement de la marque Accueil Vélo sur notre territoire. Aujourd’hui, nous dénombrons 6 établissements labellisés Accueil Vélo et à court terme nous en aurons 11. La priorité est mise sur l’EuroVelo 3, mais les autres itinéraires ne seront pour autant pas négligés. La procédure de la déclaration d’utilité publique de la V52 sera lancée cette année et les études réglementaires de la V30 seront finalisées. Lorsque des arbitrages d’ordre réglementaire seront rendus, nous pourrons engager les travaux de l’axe départemental.

Schéma véloroutes et voies vertes de l’Aisne
  • Comment articulez-vous votre politique cyclable avec celle des collectivités voisines ?

Convaincu de la valeur des démarches partenariales, le Département coopère avec les territoires voisins concernés que sont le Nord et l’Oise pour l’EuroVelo 3, la Somme et la Marne pour la V30 (et la V52) et la Seine-et-Marne pour la V52. Le partenariat se traduit par de nombreux échanges d’expérience, par l’adhésion à la démarche de coordination nationale menée pour La Scandibérique et au projet eurocyclo dans le cadre du programme Interreg France-Wallonie-Vlaanderen. La région Hauts-de-France est également un partenaire important de la politique cyclable du département de l’Aisne.

  • La déclaration « Les territoires à vélo » initiée par les DRC enregistre pas moins de 7 signataires de l’Aisne ! En quoi partagez-vous cette vision de la France à vélo de 2030 avec les DRC ?

Le vélo est en phase avec nos préoccupations actuelles en termes d’environnement, d’économie locale, d’aménagement du territoire et d’urbanisme. En plus, l’Aisne a une vraie tradition vélo et il est difficile d’imaginer l’avenir sans ce mode de déplacement doux. Partant de ce constat, la déclaration « Les territoires à vélo » a été soutenue par notre Assemblée et plus particulièrement par notre Président, Monsieur Nicolas Fricoteaux. Les engagements de cette déclaration font écho à notre réalité territoriale.

  • Que représente pour vous l’adhésion au réseau des DRC ? 

L’adhésion du département de l’Aisne nous fait bénéficier du réseau d’échanges, de concertation, de retours d’expériences et participer à une dynamique nationale qui profite à notre politique départementale, sans parler de l’expertise et de la qualité des événements et services ciblés proposés par l’équipe des DRC. Grâce à ces derniers, nous sommes informés de toutes les innovations en matière de développement sur le cycle et ses aménagements. Le réseau DRC apporte une forte valeur ajoutée à la mise en œuvre et au pilotage de nos projets vélo.

Propos recueillis par Dorothée Franke

Schéma & Itinéraires