Départements & Régions Cyclables

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités EuroVelo met les Pays-Bas à l’honneur de sa réunion annuelle

EuroVelo met les Pays-Bas à l’honneur de sa réunion annuelle

« Les Pays-Bas ne sont pas seulement le paradis des cyclistes du quotidien, mais aussi celui des cyclistes de loisirs et des touristes à vélo », indiquait le directeur d’EuroVelo Adam Bodor, en ouverture de la réunion des centres nationaux de coordination pour EuroVelo, organisée à Arnhem la veille de Velo-city 2017. Parmi les 100 000 km d’itinéraires cyclables, les Pays-Bas comptent 32 000 km de liaisons régionales et 4500 km d’itinéraires longue distance. Les DRC vous livrent un aperçu du tourisme à vélo aux Pays-Bas en compagnie de la Fietsplatform, leur homologue centre national de coordination pour EuroVelo aux Pays-Bas.

Fiestplatform et tourisme à vélo

Sept salariés et 150 bénévoles, la Fietsplatform fédère l’action des douze provinces néerlandaises et des ministères dans le développement, l’entretien, l’amélioration et la promotion des 4500 km du réseau vélo national néerlandais. Cette association publique-privée fournit expertise, échanges et coordination aux acteurs nationaux pour l’amélioration et la promotion du tourisme à vélo aux Pays-Bas et anime les 1100 labellisés Fietsers Welkom ! (l’équivalent d’Accueil Vélo©). « 50 % des Néerlandais pratiquent le vélo pour leurs loisirs et leurs vacances. Ce secteur représente plus d’un million de séjours de Néerlandais aux Pays-Bas », témoigne Eric Neijland, le directeur de la Fiestplatform. « Le poids de l’équipement vélo-loisirs est estimé à 400 millions d’euros par an. » Les Pays-Bas ont 18 millions de bicyclettes pour 17 millions d’habitants mais Eric Neijland rappelle que si « aujourd’hui, le vélo est dans l’ADN des Néerlandais, ils se sont battus pour regagner de l’espace public dans les années 60-70. Aujourd’hui à Arnhem, les vélos circulent dans toutes les rues. Les voitures, elles, y sont tolérées. »

Des LF aux points nœuds

Si les Pays-Bas comptent 100 000 km de réseau vélo, tous niveaux confondus, le schéma national de grands itinéraires, dits LF-routes (pour Landelijke Fietsroute) en représente 4500 km. Ces grands itinéraires touristiques font l’objet de toutes les attentions de la Fietsplatform qui en accompagne l’évolution. « Nous allons progressivement nous concentrer sur dix routes longue distance emblématiques (au lieu de 25 ndlr). Ces dernières, comme l’Orange Route ou de la Zuidersee Route, ont des marques fortes » explique Eric Neijland. « Pour tout le reste, nous privilégions désormais les jonctions en points-nœuds ». Très adaptés à l’échelon régional et à la pratique de loisirs, ces derniers sont-ils bien appréhendés par les touristes internationaux en itinérance ? « Les retours sont très positifs. C’est un système, pas un outil promotionnel. La Belgique a initié les points-nœuds il y a longtemps ». Lorsque les touristes passent une frontière et arrivent aux Pays-Bas, un panneau d’interprétation leur en explique le fonctionnement, ce qui le rend très simple à comprendre.

EuroVelo aux Pays-Bas …

L’EuroVelo 12 / North Sea Cycle Route est la plus ancienne EuroVelo et emprunte la côte ouest des Pays-Bas du Nord au Sud sur les LF1 et LF10. Celle de l’EuroVelo 15 / Véloroute Rhin a rapidement gagné en notoriété, suite à un projet européen conduit avec les Allemands, la Suisse et les partenaires français d’Alsace à vélo en 2015. Bientôt un nouvel itinéraire ? La Meuse à vélo pourrait bientôt voir le jour en lien avec des partenaires belges et français. Cette véloroute candidate au numéro 19 vient de passer l’avant-dernier stade d’approbation auprès de l’EuroVelo Council et devrait, selon toute vraisemblance, venir augmenter officiellement le réseau EuroVelo en 2019. Preuve, s’il en fallait, qu’EuroVelo suscite l’intérêt, même de pays aussi dotés que les Pays-Bas.

Bateau et vélo le long de l’EuroVelo 15 copyright: ECF

…Et en Europe

Cette réunion annuelle des centres nationaux de coordination pour EuroVelo a permis de constater la progression de ce schéma en un an et de voir le réseau de partenaires européens se consolider. Les acteurs français se réjouiront tout particulièrement de la nomination d’un centre de coordination pour EuroVelo en Espagne, attendue de longue date. L’arrivée de Conbici devrait faciliter le développement de l’EuroVelo 1, l’EuroVelo 3 et l’EuroVelo 8 qui relient toutes trois France et Espagne. La France est concernée par plus de 10 % du réseau EuroVelo. Sur les quelques 22 000 km de Schéma national français, ce sont les EuroVelo qui se portent le mieux. EuroVelo, plus qu’une notoriété supplémentaire, est un levier pour l’action. Les DRC, centre de coordination pour EuroVelo en France, animent, suivent (SIG), valorisent, mobilisent, stimulent et financent l’avancement de ce schéma de notoriété européenne qu’est EuroVelo. Ils consacrent 40 000 € par an à cette mission, en lien avec l’ECF, leurs homologues européens, leurs adhérents et leurs partenaires, au bénéfice des territoires français traversés par les 8600 km d’EuroVelo en France.

Camille Thomé

Schéma & Itinéraires