Départements & Régions Cyclables

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités La Méditerranée à vélo© : l’EuroVelo 8 se concrétise en France

La Méditerranée à vélo© : l’EuroVelo 8 se concrétise en France

Le compte à rebours est lancé : dans un an, La Méditerranée à vélo sera praticable (au moins en partie) et fera l’objet d’une communication grand public. Voilà l’objectif que s’est fixé le comité de pilotage de La Méditerranée à vélo / EuroVelo 8, réunit le 20 juin 2017 à Cavaillon. Actions, ambitions, perspectives : retour sur l’importante actualité de ce projet qui rassemble toujours plus, avec 18 partenaires en 2017 et 3 de plus annoncés en 2018.

« Plus Belle la Voie » randonne sur La Méditerranée à vélo

La 5e édition de « Plus Belle la Voie » s’est tenue sur La Méditerranée à vélo qui en a fait un de ses évènements marquants du mois de juin. Cette randonnée militante a parcouru 735 km de l’EuroVelo 8 en 15 jours. En tout, une quarantaine de participants ont composé le cortège, soit un groupe d’environ 20 cyclistes sur chacune des étapes. Organisée par l’Association Française des Véloroutes et Voies Vertes (AF3V) et plus particulièrement Alain Michel, délégué pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle a été soutenue financièrement et techniquement par le comité d’itinéraire. D’Argelès-sur-Mer à Nice, le groupe a progressé sur la véloroute d’ouest en est en alternant littoral et arrière-pays. Une belle performance pour un itinéraire ouvert officiellement à 30% ! La randonnée a montré qu’il était possible de trouver des alternatives sécurisées pour garantir la continuité de l’EuroVelo 8. Les retombées presse et les rencontres locales au fil du parcours ont sensibilisé les territoires au projet. Avec une trentaine d’animations (visites de sites culturels, pique-niques partagés, pots d’accueil, inaugurations…), le retour d’expérience de Plus Belle la Voie est précieux. Grâce à ce « test grandeur nature », le lancement de La Méditerranée à vélo auprès du grand public en 2018 s’est grandement précisé.

Départ de la 5e édition de Plus Belle la Voie © Plus Belle la Voie – La Méditerranée à vélo

Des actions en cours et à venir pour préparer l’ouverture 2018

Plus Belle la Voie l’a bien montré : une grande partie de La Méditerranée à vélo est déjà praticable, à minima sur routes partagées à faible trafic. A y regarder de près avec les maîtres d’ouvrage, secteur par secteur, une partie significative de l’itinéraire peut être ouverte rapidement. Une définition plus précise de l’itinéraire à ouvrir en 2018 est donc en cours. En parallèle, un accompagnement du déploiement progressif de la signalisation se met en place. Les maîtres d’ouvrage peuvent déjà s’appuyer sur le guide de signalisation réalisé par le comité d’itinéraire. Une fois les tracés arrêtés, il s’agira d’observer l’offre touristique à 5 km de part et d’autre : points d’intérêt touristiques, services…  Pour cela, des échanges avec les spécialistes du tourisme dans les territoires doivent être lancés. Objectif ? Produire de premiers supports de communication pour le lancement en 2018 (site internet, carnet de route…) pour capter une première clientèle déjà sensibilisée à l’itinéraire et lui permettra de concrétiser son séjour dans les meilleures conditions. Sur la qualification des services, la marque nationale Accueil Vélo© n’est pas déployée à l’échelle de La Méditerranée à vélo / EuroVelo 8, les territoires doivent donc s’en saisir, à l’instar de la région Provence Alpes Côte d’Azur qui pilote depuis récemment la marque sur son secteur et désigne actuellement ses évaluateurs. Un suivi plus fin des services disponibles à proximité de l’itinéraire doit également être conduit. Sur l’accessibilité et l’intermodalité enfin, une étude de l’offre devrait livrer ses conclusions en novembre.

Évaluer le potentiel de la véloroute

Avant même l’ouverture de l’itinéraire, une étude d’observation de La Méditerranée à vélo sur des sections ouvertes (mais pas forcément jalonnées) est en cours en 2017. Le but ? Observer la fréquentation actuelle alors que l’itinéraire n’est pas achevé et modéliser ses retombées potentielles, grâce à la comparaison avec des études déjà réalisées. Les résultats permettront de mettre en perspective et justifier les efforts consentis pour le développement de La Méditerranée à vélo. Portée par le conseil régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur, cette étude est concomitante à deux autres conduites sur la ViaRhôna (dont le tronçon de Beaucaire à Sète se superpose à l’EV8), et les véloroutes régionales de Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Au premier semestre 2018, la région PACA devrait disposer d’un aperçu sur l’ensemble des fréquentations vélo actuelles et potentielles sur son territoire. La mutualisation de ces trois études a permis de réaliser des économies d’échelle non-négligeables.

Le cortège sur l’EuroVelo 8 © Plus Belle la Voie – La Méditerranée à vélo

L’EuroVelo 8 en France… et en Europe ?

L’actualité de l’EuroVelo 8, c’est également le lancement d’un projet Interreg en avril 2017 intitulé « MedCycleTour » piloté par la région Andalousie. Partenaire français du projet, le conseil départemental des Alpes-Maritimes est également membre du comité d’itinéraire de l’EuroVelo 8 en France. Ce dernier veillera donc à l’articulation entre les actions du projet européen et celles du plan d’actions de La Méditerranée à vélo. Les deux projets sont parfaitement complémentaires avec une plus-value sur le partage de bonnes pratiques côté projet européen. Le lancement récent et l’ambition conséquente de MedCycleTour vont donner lieu à un travail important. Tout un programme pour l’EuroVelo 8 !

Le conseil départemental du Var inaugure 22 km d’EuroVelo 8 pendant Plus Belle la Voie

Le département du Var a profité du passage de Plus Belle la Voie pour inaugurer 22 kilomètres de voies vertes et de sites faiblement partagés entre Salernes et Flayosc, intégrés à La Méditerranée à vélo / EuroVelo 8. Sur l’emprise de l’ancienne voie ferrée, les travaux de la voie verte ont été réalisés en régie par le Département en plusieurs phases. Le projet a représenté un coût total de 800 000€ financés par le département du Var avec une participation de la région PACA.

Inauguration dans le Var © Plus Belle la Voie – La Méditerranée à vélo

Agathe Daudibon

Schéma & Itinéraires