A- A+ A0

EuroVelo 3 / La Scandibérique

Accueil » Itinéraires » EuroVelo 3 / La Scandibérique

Imprimer

La Scandibérique, le nouveau nom de l’EuroVelo 3 en France

2-1_brvesev3_400_01

01/10/2015

Le Comité de pilotage de l’itinéraire EuroVelo 3 s’est réuni le 22 septembre, à l’invitation de son pilote, la Région Île de France. A l’ordre du jour, le dévoilement de la nouvelle identité de l’itinéraire, un point sur son avancement et la mise au vote d’arbitrages sur les actions.

Identité
La Scandibérique, de la Scandinavie à l’Espagne, naturellement sous-titrée « Trondheim – Paris – Compostelle », est le nouveau nom de l’EuroVelo 3. Ce dernier s’accompagne d’une identité graphique épurée bleue, blanche et rouge, pour rappeler que l’itinéraire traverse le territoire national de part en part. Le Cotech « Identité –Marketing » a travaillé à définir des éléments de langage, des cibles prioritaires et des propositions d’axes de communication qui restent à mettre en œuvre à l’échelle nationale ainsi qu’au niveau local. Ce travail de définition d’une identité graphique ayant abouti, l’itinéraire dispose maintenant d’une charte de signalisation à déployer sur tout l’itinéraire.

Infrastructure
La Scandibérique, c’est plus de 1600 km d’infrastructures cyclables prévues. Selon le Cotech « Infrastructures – signalisation », il reste 72% du linéaire à aménager avant de disposer d’un itinéraire dans sa forme définitive. Des solutions provisoires devraient être mises en place pour garantir une continuité satisfaisante dans de nombreux territoires mais tous les partenaires s’accordent à considérer l’infrastructure comme le point sensible de l’itinéraire. Pour cette raison, le comité de pilotage a fait le choix de reporter l’inauguration, prévue initialement en juin 2016, à l’été 2017, tout en maintenant la dynamique actuelle. Ainsi le comité d’itinéraire envisage de communiquer sur les tronçons existants en toute transparence, en attendant une mise en service complète de l’itinéraire et la mise en ligne de son site web dédié.

Partenariat
Les Régions et Départements concernés par l’itinéraire se sont mobilisés en masse pour participer au comité d’itinéraire. Même si toutes ne participent pas financièrement à la démarche partenariale, les collectivités s’engagent par ailleurs dans la réalisation locale des infrastructures et du jalonnement. Fait tout aussi notable qu’emblématique, la Ville de Paris vient de rejoindre les rangs des partenaires du comité d’itinéraire, signe de l’intérêt que suscitent les travaux engagés.

 

Joseph D'halluin

L'EuroVelo 3, sur la bonne voie

18/07/2014

4-1_eurovelo_3_-_agence_de_dveloppement_touristique_de_laisne__as._flament_400
(c) Agence de Développement Touristique de l’Aisne - AS. Flament

Le deuxième comité de pilotage de l’EuroVelo 3 a eu lieu le 4 juillet à Bordeaux. L’occasion de faire le point sur le projet et de procéder à quelques arbitrages essentiels. Pierre Serne, Vice-président de la Région Île-de-France : « depuis le comité de pilotage d’Amiens en novembre [voir ci-dessous], les choses ont bien avancé. Un bon nombre de partenaires ont confirmé leur engagement. Nous sommes sereins sur la pérennité du projet. La convention liant les partenaires a été validée par la Région Île-de-France le 19 juin. La Région, en tant que chef de file, aura besoin de ces conventions signées et des mandats prochainement pour engager les marchés et travaux du comité d’itinéraire. Depuis le premier Copil, Ugo Boscolo est arrivé au sein de la Région Île-de-France comme coordinateur national de l’EuroVelo 3. »

Les partenaires du projet
Treize partenaires (Régions et Départements) ont d’ores-et-déjà confirmé leur engagement dans le projet EuroVelo 3. Les sollicitations vont continuer et les agglomérations pourront être sollicitées sur le territoire où le partenaire départemental est absent. Le comité de pilotage de la plus longue EuroVelo-route française a déjà rassemblé un grand nombre de partenaires, ce qui garantit une pérennité du projet jusqu’en 2016.

Les actions engagées et à venir
Les groupes de travail « Infrastructures », « Services et Observation » et « Marketing » se sont déjà réunis plusieurs fois depuis novembre 2013. Des travaux sont en cours sur un schéma directeur de signalisation commun et la classification des pôles le long de l’itinéraire, un recensement de l’avancement de l’itinéraire et la qualification des tronçons, ou encore sur le chantier de l’identité marketing de l’itinéraire. Les pilotes de chacune des thématiques, Conseil général de Seine-et-Marne pour l’infra, Conseil général de l’Aisne pour les Services et l’Observation et Agence touristique départementale de l’Oise pour le Marketing, sont fortement mobilisés sur ces questions avec l’appui des membres de leur Cotech respectif et du coordinateur de l’itinéraire dans sa partie française. La formation d’un comité de direction a également été validée par le comité de pilotage pour permettre d’avancer rapidement sur des sujets transversaux aux 3 comités techniques.

Le projet de l’EuroVelo 3 est donc en marche et suit son cours. Les travaux des prochains mois seront essentiels pour la vie de l’itinéraire. Le prochain Copil de l’EuroVelo 3 à la Région Île-de-France en décembre nous en dira certainement plus sur l’identité de cet itinéraire aux nombreuses facettes.

Plus sur l’EuroVelo 3, cliquer ici.

 

L’EuroVelo 3 ouvrira en 2016


27/11/2013

Les partenaires français de l’EuroVelo 3 se sont réunis en comité de pilotage le 8 novembre à Amiens afin de préciser le cadre du partenariat, son budget, ses actions et son échéancier. Réunis à l’invitation de la Région Picardie, les élus des collectivités partenaires ont validé les propositions formalisées par la Région Île-de-France, chef de file de l’itinéraire. Une bonne nouvelle pour l’EuroVelo 3 qui est désormais sur sa lancée.

5-2_photo_de_groupe_-_ev3_-_08112013_400

Le partenariat français sur l’EuroVelo 3 se précise
Si le 4 juin dernier a acté la création du comité d’itinéraire sur l’EuroVelo 3 avec la Région Île-de-France pour chef de file, la forme du partenariat, le plan d’action échelonné dans le temps, le budget prévisionnel, le montant des engagements financiers et enfin une date d’ouverture de l’itinéraire restaient à définir. C’est désormais chose faite. Les collectivités s’engageront via une convention de partenariat à participer financièrement aux actions communes (infrastructure et signalisation ; marketing et identité ; services et évaluation), dans la perspective d’une ouverture de l’itinéraire en juin 2016. Pour y parvenir, un poste de coordination de l’EV3 doit être créé et les premières actions mises en place dès début 2014.

Un partenariat amené à être élargi
A l’heure actuelle, 8 partenaires (Régions et Départements) se sont officiellement engagés auprès de ce comité d’itinéraire, soit plus d’un tiers des collectivités concernées par la véloroute. D’autres collectivités devraient rejoindre la dynamique progressivement. Rassembler le plus possible autour de l’EuroVelo 3 est un enjeu majeur pour le plus long itinéraires EuroVelo de France avec ses 1 600km de linéaire. Afin de favoriser la participation des partenaires au projet, le comité de pilotage a voté en faveur d’une différenciation entre des partenaires consultatifs et des partenaires décisionnels selon leur engagement financier.

Des perspectives européennes à garder à l’esprit
En amont de ce comité de pilotage, une réunion s’est tenue sur l’EuroVelo 3 en Europe. Les partenaires français considèrent en effet la continuité européenne de l’EV3 dès le début du projet. De fait, l’intérêt d’une coopération européenne sur l’EuroVelo 3 est reconnu très largement par les partenaires autant français qu’européens. La question des financements européens à même de soutenir ce type de coopération sera creusée par un comité de travail expert consacré à ce sujet. Enfin, les partenaires belges pourraient manifester un intérêt à intégrer la dynamique française dès son origine. Ce qui augure déjà de belles perspectives pour une continuité franco-belge de l’EuroVelo 3. 

 

< Retour à la page Itinéraires