A- A+ A0

Soutiens

Accueil » Articles » Soutiens » France nature environnement

Imprimer

France nature environnement

Janvier 2013

Par la voix de Michel DUBROMEL, son vice-président responsable du Réseau transports et Mobilités Durables, France nature Environnement soutient l'Appel des DRC à davantage de financements européens pour le vélo.


« Les années à venir seront celles d’une nouvelle mobilité, intelligente, ayant anticipé la disparition des ressources pétrolières et sensible à son impact sur l’environnement »

Créée en 1968, reconnue d’utilité publique depuis 1976, France Nature Environnement (FNE) fédère un mouvement citoyen d’environ 3 000 associations de protection de la nature et de l’environnement en France Métropolitaine et en Outre-mer. FNE a pour objet de protéger, de conserver et de restaurer les espaces, ressources, milieux et habitats naturels, les espèces animales et végétales, la diversité et les équilibres fondamentaux de la biosphère, l’eau, l’air, les sols, les sites et paysages, le cadre de vie dans une perspective de développement durable, de lutter contre les pollutions et nuisances, et d’une manière générale d’agir pour la sauvegarde de ses intérêts dans le domaine de l’environnement, de l’aménagement harmonieux et équilibré du territoire et de l’urbanisme ainsi que de défendre en justice l’ensemble de ses membres et leurs intérêts notamment ceux résultant de l’objet de chaque association fédérée.

5_soutien_michel_dubromel_400
Pourquoi pensez-vous que l’avenir de la société a besoin du vélo ?
Le vélo est un mode de déplacement qui représente une alternative pour les déplacements urbains et souvent le mode le plus rapide dans ce milieu. Il est aussi utilisé pour des activités de loisirs. Les cyclistes profitent pleinement de leur environnement. Ce mode de transport contribue à la diminution des émissions de gaz à effet de serre et de la pollution atmosphérique. Par ailleurs, la pratique du vélo est très bénéfique pour la santé. Par exemple, en l’utilisant pour se rendre chaque jour au travail, nous nous dépensons physiquement et notre risque de mortalité (Risque lié aux accidents cardio-vasculaires, aux maladies respiratoires, aux accidents de la route, etc.) diminue de 40% !

Dans quelle mesure l’investissement public en faveur du vélo en France vous semble-t-il essentiel ?
L’investissement public en faveur du vélo en France permettra de développer son usage au quotidien (y compris pour le tourisme), de concevoir des aménagements spécifiques de la voirie contribuant à l’amélioration du confort cyclable. Pour FNE, les années à venir seront celles d’une nouvelle mobilité, intelligente, ayant anticipé la disparition des ressources pétrolières et sensible à son impact sur l’environnement. Agissons dès aujourd’hui grâce à des “politiques écomobiles“ efficaces.

Pourquoi soutenez-vous cette campagne pour “Davantage de financements européens pour le vélo“ ?
Le secteur des transports impacte de manière non négligeable l’environnement, au travers des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi par les émissions de polluants, le bruit, la congestion, la consommation d’espaces naturels et la destruction de la biodiversité. FNE est soucieux de cette problématique. Ainsi, dans le but de promouvoir l’écomobilité, FNE a organisé des séminaires, événements, et a réalisé des publications sur cette thématique en partenariat avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), le CERTU et la CCI France. FNE souhaite saluer le travail exemplaire des DRC pour avoir initié cet “Appel à davantage de financements européens pour le vélo“ car il contribue à atteindre nos objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, des polluants et à un meilleur développement de l’usage du vélo.

 

soutien_logo_fne_400

 

< Retour à la liste Soutiens