Départements & Régions Cyclables

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Le lancement d’un projet européen sur l’EuroVelo 8

Le lancement d’un projet européen sur l’EuroVelo 8

Les 11 partenaires d’un projet européen autour de l’EuroVelo 8 se sont réunis pour son lancement le 22 mai 2014, à l’invitation du conseil général des Alpes-Maritimes. L’objectif du projet : structurer des produits touristiques complets pour valoriser l’itinéraire. Un bon exemple de modeste projet de coopération transnationale autour du tourisme à vélo mis en place grâce à des financements européens.

Le projet

Derrière son chef de file, la province de Mantoue en Italie, le projet rassemble 11 partenaires, de 7 pays que traverse l’EuroVelo 8, accompagnés par l’ECF et Foreningen Frie Fugle. Le projet s’inscrit dans le cadre d’un appel à projet ouvert par la Commission Européenne (DG Entr) sur le tourisme durable, avec un budget total d’environ 300 000€ cofinancés à hauteur de 80%. Les objectifs sont triples : développer l’offre touristique sur l’itinéraire et allonger les séjours pour augmenter les retombées économiques, nouer des partenariats avec les PME locales et d’autres partenaires dans une logique de long-terme, et enfin, promouvoir l’itinéraire dans son ensemble. Pendant les 18 mois que durera le projet, les actions des différents partenaires seront une opportunité de développer l’offre touristique sur un itinéraire européen en cours de réalisation. Une période courte pour mettre en place les actions tout en rendant comptes aux services de la Commission européenne.

Quelles retombées ?

Les attentes des partenaires sont diverses : ceux chez qui l’EuroVelo 8 est la moins avancées espèrent profiter de la dynamique européenne pour encourager l’aménagement de l’itinéraire. Pour les plus avancés, comme la province de Mantoue, l’objectif est d’attirer les cyclistes étrangers sur leur itinéraire, déjà réalisé depuis plusieurs années. Le projet se concentre sur l’offre touristique des différents partenaires. À partir d’une analyse quantitative et qualitative de l’existant, l’objectif est de créer ou de participer à la création d’offres packagées transnationales sur l’EuroVelo 8. En France, deux partenaires sont impliqués: le CD des Alpes-Maritimes et le Pays Pyrénées-Méditerranée, en lien avec le CD des Pyrénées-Orientales.

Une dynamique inspirante et à pérenniser

Le réseau EuroVelo représente un potentiel important pour développer le tourisme à vélo. « On ne fait pas ce projet juste pour obtenir de l’argent de la Commission, le but est de réellement développer l’EV8, et même si ce n’est pas un engagement vis à vis de la Commission, nous devons réfléchir à un moyen de pérenniser nos actions à l’issue des 18 mois », prévient Adam Bodor, directeur d’EuroVelo à l’ECF. Les partenaires impliqués ont de nombreux atouts à faire valoir. Une évidence toutefois : il ne sera pas possible de proposer des produits touristiques packagés sans avancer en même temps sur l’aménagement, le jalonnement et la sécurisation de l’itinéraire. Tâche qui revient aux maitres d’ouvrages le long des 5 888km de l’EV8. En France, un comité d’itinéraire est en cours de structuration et devrait être officiellement lancé en fin d’année. Des synergies entre ce modeste projet uniquement touristique devront être trouvées avec la dynamique nationale en cours de structuration.

 

Joseph D’halluin

Schéma & Itinéraires