Départements & Régions Cyclables

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Financements européens pour le vélo : opportunités et conseils

Financements européens pour le vélo : opportunités et conseils

La 3ème édition de la Journée DRC, journée technique et thématique annuelle à destination du réseau DRC, a été consacrée aux financements européens pour le vélo. Sujet complexe pour cette journée de formation qui s’est attachée à démystifier les financements européens et à rendre compte des opportunités disponibles pour le vélo dans la programmation 2014-2020. Condensé de la journée qui a réuni près de 80 participants.

Comprendre la logique européenne

Les financements européens répondent à une logique bien précise. Pour en bénéficier, mieux vaut donc se familiariser avec cette logique, la comprendre et se l’approprier. Les fonds européens convergent tous vers la « Stratégie Europe 2020, pour une croissance intelligente, durable et inclusive ». L’innovation, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la création d’emploi sont donc au cœur de la logique européenne. Démontrez que vos projets vélo s’intègrent parfaitement dans cette logique, et vous aurez plus de chances d’obtenir du cofinancement européen.

Identifier les ressources disponibles

Comprendre la logique est une chose, réussir à s’intégrer dans des mécanismes européens en est une autre. Pour cela, il faut faire preuve de méthode : d’abord, analyser les programmes opérationnels pluriannuels qui définissent les priorités et les axes de financements à différentes échelles territoriales, et y déceler les opportunités pour le vélo (ou s’appuyer sur les analyses des DRC – réservées aux adhérents – et de l’ECF) ; ensuite, scruter les modalités de financements des projets pour déterminer votre éligibilité ou non au programme ; puis, contacter les points de contacts en charge des programmes que vous avez identifiés afin de préciser votre recherche ; et enfin, être attentifs aux appels à projet qui pourraient vous concerner.

Le conseil d’Arnaud Marty du Réseau rural sur le Feader : « Les possibilités de financements dépendent des programmes régionaux. Le mieux est de contacter la cellule Europe des conseils régionaux qui peuvent apporter des réponses concrètent sur les opportunités. A noter que ces opportunités peuvent évoluer en fonction des révisions suite à la réforme territoriale et à mi-parcours de la programmation 2014-2020 ».

Se familiariser avec les process européens

Plus on participe à des projets européens et plus il est facile de constituer des candidatures et de les réussir. L’expérience est un facteur clés car il est important de se poser les bonnes questions : est-ce que mon consortium correspond aux exigences ? Mes critères d’évaluation sont-ils en cohérence avec les attentes de la Commission ? Mon calendrier de réalisation répond-il aux échéances du projet ? Ma candidature correspond-elle aux exigences de formalisme (langue, nombre de mots maximum, …) ? Etc. L’Europe est une spécialité en soi, d’où l’importance d’une organisation interne permettant de mobiliser ces ressources. L’exemple du Département des Pyrénées-Atlantiques, doté d’un service Europe de 4 personnes et d’un service transfrontalier de 3 personnes, l’illustre bien. « C’est cette organisation qui nous a permis de monter en puissance sur les financements européens », témoigne Laurence Pauly, du CD64.

En conclusion, les financements européens constituent des opportunités intéressantes pour les projets vélo des territoires. Mais pour pouvoir en bénéficier pleinement, il est crucial de changer de paradigme. Les financements européens ont pour but de soutenir des projets intégrés de territoires : s’il s’agit de financer quelques kilomètres de voies vertes, il faut alors démontrer que ceux-ci s’intègrent dans un projet global, bénéfique pour le territoire dans son ensemble.

Agathe Daudibon

Politiques cyclables