Départements & Régions Cyclables

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités Les 21es Rencontres DRC sous le signe du déVÉLOppement durable et de la mobilisation des acteurs

Les 21es Rencontres DRC sous le signe du déVÉLOppement durable et de la mobilisation des acteurs

Plus de 250 personnes se sont réunies les 5 & 6 octobre pour les 21es Rencontres des Départements & Régions Cyclables (DRC) en Charente-Maritime, territoire engagé dans une politique cyclable ambitieuse depuis plus de 20 ans. Placé sous le thème « DéVÉLOppement durable : stratégies, innovations, aménagements » territoires et partenaires associatifs, de l’aménagement, de la mobilité et du tourisme ont apporté des réponses concrètes à ce défi majeur du 21e siècle. Retour sur les temps forts de ce grand rendez-vous annuel de la planète vélo française, précédé du 7e Club itinéraires et de l’Assemblée générale des DRC le 4 octobre. 

Un appel à tous les territoires

« Ces 21es Rencontres DRC ont rassemblé 250 personnes de 70 territoires : un succès pour les DRC ! Notre réseau fédère les collectivités autour d’un objectif : l’achèvement du Schéma national vélo en 2030. Ce Schéma nous ferons valoir tout son intérêt dans le cadre des Assises nationales de la mobilité et dans les travaux qui occupent notre réseau DRC. À nos côtés lors de ces Rencontres, je me réjouis de la présence de 9 Régions car 11 d’entre elles devront veiller à inscrire le schéma vélo à leur Sraddet. Je salue aussi La Rochelle et la Métropole de Lyon pour leurs interventions remarquées ainsi que les 9 agglomérations présentes à ces Rencontres. Villes, agglomérations, métropoles … toutes sont concernées par les itinéraires du Schéma national. Aucune ne saurait concevoir de schéma vélo aujourd’hui sans prévoir la traversée des véloroutes, support de la mobilité décarbonée du quotidien. C’est pourquoi le réseau DRC est également le leur et je les invite à nous y rejoindre. Pour finir, j’adresse un immense merci à nos partenaires de Charente-Maritime pour leur accueil incroyable et vous donne rendez-vous l’année prochaine, les 11 et 12 octobre 2018, pour nos 22es Rencontres en Savoie ! » Chrystelle Beurrier, présidente des DRC, en clôture de la journée d’étude des 21es Rencontres DRC.

Les territoires réunis aux 21es Rencontres DRC ©studioah

Le vélo, une politique transversale et pluridisciplinaire

Réducteur de l’inégalité d’accès aux transports, outil d’émancipation et de désenclavement des quartiers défavorisés, solution de santé publique pour notre société sédentarisée et facteur de développement économique, le vélo est un véritable couteau suisse du développement durable. Ces multiples facettes le consacrent comme l’outil de la mobilité de demain. Le message des territoires fédérés au sein du réseau des DRC pour les Assises de la mobilité est clair : il faut remettre le Schéma national vélo au rang des priorités de l’État au service d’une mobilité décarbonée. Les Assises de la mobilité offrent de valoriser les multiples bénéfices du vélo et d’en faire un outil de mobilité à part entière.

Stratégie globale vélo pour l’avenir

Comment définir une stratégie globale vélo ? Quelle soit rattachée au tourisme ou à la mobilité, une politique cyclable est une politique publique transversale. Les infrastructures en sont le premier pilier incontournable et offrent le support de différents usages. Partenariat et coopération sont un deuxième pilier d’une stratégie vélo réussie : en interne et en externe, rassembler et fédérer autour d’un projet commun, ne doivent pas être sous-estimés, et sont la clé du succès. Région, Département, Intercommunalité : les efforts communs en faveur du vélo, solution frugale de mobilité pour les collectivités, sont essentiels.

En savoir plus sur l’atelier 1 « Définir une stratégie globale vélo, la mettre en place et l’évaluer »

Infrastructure et mobilité vélo : la perpétuelle recherche de solutions

Mobilisées pour le développement de la pratique du vélo, les collectivités diversifient et innovent pour répondre aux enjeux contemporains. Non sécurisés les abords des établissements scolaires ? L’Ardèche tâche d’y remédier avec l’appel à projet Mobillyco. Le potentiel vélo est identifié dans les plans de déplacement en entreprise en Île-de-France ? La Région intervient et sensibilise les entreprises afin de lever les freins au report modal. Que se passe-t-il vraiment en intersections ? Nantes Métropole évalue avec le Cerema les comportements afin d’offrir une infrastructure toujours plus adaptée aux usages des cyclistes. Comment évaluer le bonus de l’État à l’achat d’un VAE ? Ces exemples parmi tant d’autres illustrent cette perpétuelle recherche de solutions pour mieux agir et aménager en faveur du vélo.

En savoir plus sur l’atelier 2 « Infrastructure et mobilité vélo : quoi de neuf ? »

Les boucles cyclables, une offre complémentaire à forte valeur ajoutée

Le tourisme à vélo fait la part belle à la découverte du patrimoine local et fait miroiter des retombées économiques dans les territoires. La création d’une offre de boucles cyclables qualifiée au départ des itinéraires structurants ou d’un réseau cyclable de type points nœuds incite les touristes à vélo à s’attarder et à séjourner sur le territoire. Bien pensées pour desservir des points d’intérêt touristique majeurs, bien connectées, bien jalonnées, bien sécurisées, bien entretenues, bien promues, des boucles à la journée ou sur plusieurs jours profitent au développement économique et touristique du territoire. Pour parvenir à cette alchimie autour des initiatives locales, les acteurs de l’infrastructure, des services et du marketing doivent être mis autour de la table.

En savoir plus sur l’atelier 3 « Boucles cyclables : la maille de plus »

Vélo et stratégie environnementale : contrainte ou opportunité ?

Combiner stratégie environnementale et développement d’itinéraires cyclables impose des contraintes techniques contrebalancées par de nombreux bénéfices. Environnement préservé et paysages servent les itinéraires et leur confèrent une identité singulière. Réciproquement la véloroute permet de construire un environnement durable et soutenable. Sur la durée, une stratégie associant vélo et environnement nécessite des moyens financiers, des compétences en aménagements cyclables pointues et un engagement étroit de l’État auprès des collectivités.

En savoir plus sur l’atelier 4 « Vélo et stratégies environnementales »

Vélo et outils numériques, un levier du développement durable ?

Avec la démocratisation d’internet, le numérique tient une place prédominante dans nos activités quotidiennes, touristiques ou de loisirs. Dans ce contexte il est évident que le vélo passe également à l’ère numérique. De multiples outils témoignent d’une nouvelle façon de valoriser les itinéraires et territoires cyclables. Fournir des données vélo complètes, interactives, en temps réel et fonctionnelles ; proposer un meilleur accompagnement aux touristes à vélo en amont, pendant et après leur séjour… Miser sur la souplesse du numérique pour enrichir le développement du vélo exige de rester à l’écoute de la demande et du marché, en permanente évolution.

En savoir plus sur l’atelier 5 « Les outils numériques vélo : l’adaptation permanente » 

Stratégies foncières : entre grands gestionnaires nationaux et gestionnaires locaux

La mobilisation du foncier pour la réalisation d’itinéraires cyclables sert à la fois les intérêts de la collectivité qui développe son réseau et à la fois ceux du gestionnaire qui valorise son domaine. Les grands gestionnaires nationaux comme VNF et SNCF Réseau ou les gestionnaires communaux avec l’exemple de La Flow Vélo, témoignent de retours d’expérience réussis. Mais le sujet est complexe et les négociations parfois difficiles localement. Échanges et partages de bonnes pratiques à l’échelle nationale contribuent indéniablement à démocratiser ces collaborations.

En savoir plus sur l’atelier 6 « Foncier : mobiliser davantage d’emprises pour les itinéraires cyclables » 

Le vélo : une ouverture sur le monde

En 2016-2017, Brigitte et Nicolas Mercat ont relié Chambéry à Tokyo pour leur troisième voyage à vélo au travers le monde. L’occasion de constater le rôle du vélo pour un monde plus soutenable dans l’accès aux commerces en Italie et en Iran, pour le développement du tourisme au Kirghizistan, pour l’émancipation des femmes et l’aspiration au vélo urbain en Turquie, dans l’autonomie des écoliers au Japon ou encore pour la mobilité rurale en Ouzbékistan. Émerveillements et d’étonnements étaient à la clé de l’intervention de ce grand témoin des 21es Rencontres DRC, Nicolas Mercat.

Retrouvez son intervention en images et l’interview de Brigitte et Nicolas Mercat  

Découverte cyclable de 32 km ©studioah

Deux visites de terrain à vélo pour lier la parole à l’action

La Charente-Maritime en partenariat avec le comité départemental de cyclotourisme a proposé une boucle de 23 km et l’autre de 32 km vendredi 6 octobre pour découvrir La Vélodyssée/EuroVelo 1, les itinéraires départementaux, La Rochelle et ses alentours. Ces deux visites de terrain ont permis aux 156 participants de découvrir le patrimoine naturel remarquable des lieux, l’engagement de la Charente-Maritime en faveur de la gestion appropriée de ses espaces naturels sensibles et les mesures de préservation de la faune, flore et des habitats naturels. Les itinéraires cyclables apparaissent comme un outil évident au regard des nombreuses préoccupations environnementales de la Charente-Maritime. En complément de ce volet environnemental, les découvertes techniques ont également mis en lumière le traitement de la continuité des itinéraires cyclables en traversée d’agglomération.

Voir le film de la balade de 32 km réalisé par le département de la Charente-Maritime

Une assemblée générale fédératrice et animée par une actualité vélo des territoires nourrie

Dans son rapport moral à l’assemblée générale, réunie à la veille des Rencontres, le 4 octobre, la présidente s’est réjouie du dynamisme renouvelé en 2017 après une année 2016 chahutée : « Mes collègues du Bureau, l’équipe des DRC et moi-même avons tenus bon en continuant à mettre le vélo sur le devant de la scène et à fixer un cap pour l’action de notre réseau. Notre énergie a été bien utilisée et récompensée avec l’adhésion de 9 nouvelles collectivités cette année (…) Nous rassemblons plus résolument que jamais les territoires engagés pour une France à vélo avec 22 000 km de véloroutes nationales en 2030 et 8600 km d’itinéraires EuroVelo dès 2020. ». Au-delà de l’adoption du rapport d’activité 2016/2017 et l’arrêt des comptes 2016, cette assemblée générale annuelle a permis aux territoires d’échanger sur leurs actualités cyclables foisonnantes. Rendez-vous est donné le 10 octobre 2018 en Savoie, la veille des 22es Rencontres, pour la prochaine assemblée générale des DRC. 

Merci à la Charente-Maritime, ses équipes et tous les partenaires !

Un immense merci à la Charente-Maritime pour l’organisation, la mobilisation de ses équipes et partenaires, la présence de ses élus Dominique Bussereau et Stéphane Villain et l’accueil chaleureux ! Les DRC remercient également leurs partenaires Tourisme & Territoires, le Cerema, VNF, SNCF-Réseau et la FFCT sans oublier la FUB, la Ciduv, l’ECF et l’AF3V, qui sont aux côtés des DRC pour défendre la cause du vélo en France et en Europe. Merci également aux 16 exposants d’avoir partagé leurs solutions et innovations vélo avec les congressistes. Des passerelles entre acteurs publics et privés contribueront résolument à la construction de la France à vélo.

Pour aller plus loin :

Association