Départements & Régions Cyclables

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités L’État se réengage aux côtés des DRC pour 2017 !

L’État se réengage aux côtés des DRC pour 2017 !

Après une année blanche, les Départements & Régions Cyclables (DRC) retrouvent la confiance de l’État notamment pour le suivi du Schéma national vélo. Une subvention 2017 de la coordination interministérielle vient en effet de confirmer notre rôle d’expert et apporter une réponse concrète aux 75 collectivités territoriales rassemblées au sein du réseau DRC, aux 200 signataires de la déclaration « Les territoires à vélo, pour une vision partagée de la France à vélo en 2030 » ainsi qu’aux personnalités qui étaient montées au créneau fin 2016.

Projet d’intérêt économique général

« L’appel des DRC vivement soutenu par les collectivités territoriales de notre réseau accompagnées par certains parlementaires et présidents de Départements a été entendu. Il a permis de renouveler le lien de longue date avec le ministère de la transition écologique et solidaire. Je tiens à les remercier très sincèrement » fait savoir la présidente Chrystelle Beurrier. « De quasi inexistant il y a 20 ans, le Schéma national vélo représente aujourd’hui 13 600 km. Le maillage est concret, utile à tout le monde et de nombreuses dynamiques partenariales s’enclenchent autour des itinéraires dans les territoires. Ce schéma structurant, les DRC le considèrent comme l’élément indispensable d’une politique nationale vélo digne de ce nom. Ils se réjouissent d’autant plus du soutien renouvelé du ministère et de la coordination aux côtés des territoires de France ». Cette subvention ministérielle 2017 de 59 000 euros pour la stratégie, la coordination et la visualisation du Schéma national vélo désigne un « projet d’intérêt économique général ». Trois grandes missions y sont financées : établir un centre de coordination du Schéma national vélo ; engager son actualisation et renforcer la connaissance et l’information géographique de référence. Dans le même temps, les DRC sanctuarisent aux côtés de leurs adhérents un fonctionnement autonome pour leurs missions fondamentales sur EuroVelo, sur l’appui aux comités d’itinéraires et sur la diffusion des données.

Cap et continuité à la politique cyclable

« Aménager la France à vélo exige de la ténacité, un cap partagé sur la durée et la mobilisation de tous. C’est d’ailleurs grâce à celle des collectivités depuis 20 ans que le Schéma national vélo est réalisé à 62 % aujourd’hui. Pour atteindre l’objectif d’achèvement des 8400 km d’itinéraires nationaux manquant d’ici 2030, l’engagement pluriannuel de l’État aux côtés des collectivités dès 2018 serait bienvenu » indique la présidente des DRC. « La vraie « innovation », sujet phare des Assises de la mobilité, serait de changer le regard et mettre les mobilités actives au cœur de l’ambition nationale ». Un regard chez nos voisins européens pave le chemin des progrès à accomplir. Pour les DRC, il faut d’abord réaffirmer l’importance stratégique du Schéma national vélo pour l’égalité, la desserte fine des territoires et la mobilité du quotidien. Ensuite, il faut prévoir le soutien financier de l’État aux collectivités pour achever le Schéma national vélo d’ici 2030, à raison de 650 nouveaux kilomètres par an. Une enveloppe annuelle de 20 millions d’euros, distribuée à travers les CPER et des appels à projets nationaux ciblés, donnerait l’impulsion nécessaire à la complétion de ce grand projet national. Voici les demandes des DRC dans le cadre des Assises nationales de la mobilité et de leur future loi d’orientation.

Politiques cyclables