Départements & Régions Cyclables

Inscription à la newsletter

Accueil Actualités La Vélo Francette, itinéraire pépite, réunit ses forces vives

La Vélo Francette, itinéraire pépite, réunit ses forces vives

Il ne fait aucun doute que La Vélo Francette rassemble. Quarante de ses partenaires avaient bravé la tempête pour se rendre ce 11 décembre à Niort pour le comité de pilotage annuel. Salle comble pour la « Meilleure véloroute de l’année » du Salon Fiets en Wandelbeurs, pépite ‘so frenchy’ des itinéraires de l’ouest qui relie Caen à La Rochelle. Bilan 2017 et pistes d’amélioration pour la dynamique collective de cette « V43 » en réinvention permanente. 

Bilan de l’année 2017 pour « la Francette » ?

Quelques jalons en dressent une image élogieuse : plus de visibilité pour l’itinéraire grâce au prix obtenu à Utrecht aux Pays-Bas ; plus 78 % de sessions en un an sur son site web désormais en français et en anglais ;  un meilleur référencement auprès des professionnels via l’édition de carnets de route à destination des agences et tour-opérateurs ; l’amélioration des services aux usagers avec +22 % d’établissements marqués Accueil Vélo cette année et des travaux relatifs aux infrastructures par le suivi des ouvertures ; un référentiel de boucles vélo et un diagnostic des compteurs disponibles dans la perspective d’une étude de fréquentation et de retombées économiques dès 2019.

« La Vélo Francette aujourd’hui est devenue un vrai produit touristique. Notre travail a porté et cette reconnaissance appelle à agir de manière groupée et resserrée », appelle Romain Dupeyrou, président de Deux-Sèvres Tourisme en ouverture de ce comité de pilotage 2017. Si l’année a été largement occupée à la formalisation de 15 conventions entre les partenaires et le chef-de-file deux-sévriens, mobiliser chacun sera effectivement la clé de la réussite des trois années à venir. Dès 2018, le projet musclera sa communication interne, accompagnera la structuration d’une offre d’infrastructures cohérente et engagera les actions indispensables à la conduite de l’étude de fréquentation prévue en 2019. « L’ambition est de générer des retombées dans nos territoires », confirme Romain Dupeyrou. « Il est donc indispensable de mobiliser chacun. »

Comment mobiliser plus, tout le temps et sur la durée justement ?

Telle était la question posée aux acteurs de La Vélo Francette. Car la V43 n’échappe pas à la règle. Se réunir une fois par an lors d’un Comité de pilotage, c’est bien (et l’affluence du 11 décembre établissait clairement la motivation des acteurs de l’itinéraire) mais agir toute l’année en permanence même à distance, c’est encore mieux. Pour répondre à ces questions, les 40 participants ont été invités à s’exprimer sur leur vision de l’avenir pour La Vélo Francette, notamment en termes de gouvernance et de fonctionnement du projet. Des évolutions concrètes sont envisagées pour associer les socio-professionnels et utilisateurs de l’itinéraire, souder le collectif et équilibrer la mobilisation des acteurs, muscler le reporting et les règles du jeu quant aux décisions, ou encore prioriser les actions les plus efficientes. « Mieux diriger notre projet, c’est mieux le prévoir » concluait le président Dupeyrou. La Vélo Francette a encore trois ans de partenariat pour mener à bien son plan d’actions et prévoir la suite justement. Une suite qu’on lui souhaite longue et pérenne.

Camille Thomé

Schéma & Itinéraires